Identifiant
Mot de passe
 Pour recevoir notre newsletter,
 merci de saisir  votre adresse mail
historique
Création de la RAFC en juillet 1969, suite à la délibération du conseil communal de la ville de Casablanca en succédant à la Compagnie Frigorifique du Maroc pour la gestion et l’exploitation des frigorifiques situés aux anciens abattoirs communautaires de Casablanca. L’arrêté n° 642-69 du Ministère de l’Intérieur a approuvé cette délibération.

Avant la construction de sa nouvelle unité, la régie a dû pallier la vétusté des installations héritées de l’ex-concessionnaire pour les maintenir en état de marche. Cette situation a donc amené, en 1985, le Conseil d’Administration de la RAFC à prendre la décision de la construction d’une nouvelle unité frigorifique qui répond aux normes d’entreposage frigorifique et à la demande en croissance.

La nouvelle unité frigorifique de la RAFC fut donc construite en 2 tranches dont la première a été achevée fin décembre 1988 avec une capacité de 5 000 T, portée à 10 000 T à la fin de l’année 1992. Son coût global se situe aux alentours de 120 Millions de dirhams.

L’activité de ressuyage des viandes a été maintenue à l’ancienne unité de la RAFC, jusqu’au 16 mai 2002, date d’ouverture des nouveaux abattoirs. Cette date marquait un tournant décisif dans l’histoire de la régie en ce sens qu’elle a eu comme corollaire la suppression d’une recette substantielle ayant représenté 45 % de son chiffre d’affaires.

Dans ce contexte la régie se devait donc de définir les éléments d’une nouvelle stratégie à même de lui permettre de se libérer des contraintes, de dépasser ce tournant et de s’engager dans la voie du développement. Le plan d’actions prioritaires menées durant la période 2003-2006 est caractérisé par la réalisation de plusieurs projets visant la qualité de service, l’optimisation des ressources, la maîtrise des processus, l’adéquation du système organisationnel etc…

Les grandes actions concrétisées dans le cadre de ce plan portent sur :
  • La mise en place d’un manuel de procédures qui a notamment à l’instar du secteur privé recentré la fonction commerciale.
  • La refonte de tout l’arsenal de la gestion administrative constitué par les marchés, les conventions et contrats en conformité avec les textes.
  • La reconstitution du patrimoine de la régie par la mise en place du registre des immobilisations inexistant jusqu’à fin 2002 et soulevé comme réserve dans les rapports d’Audit.
  • La mise en place d’un système d’information adéquat et la mise à niveau sur le plan informatique.
  • L’institution d’un plan annuel de formation.
  • La mise à niveau sur le plan technique en matière d’optimisation de la gestion énergétique, d’audits techniques de sécurité et d’hygiène, de couverture des gros risques d’assurances, de maintenance préventive de 1er ordre telles révisions de compresseurs, réfection de l’isolation, changement de la tour de refroidissement
  • La mise en place de l’audit interne et le contrôle de gestion.
  • La régularisation de la situation Juridique et Financière du terrain cédé à la RAFC depuis 1987 par l’approbation et visa de l’acte de vente et le paiement intégral du prix de cession.

La mise en œuvre d’une 2ème phase de décollage durant la période 2007-2010 a concerné le lancement d’une étude de faisabilité pour la recherche de nouvelles perspectives de développement de la RAFC. L’engagement de la RAFC dans cette 2ème phase a été associée par une ouverture plus large sur son environnement externe et l’implication davantage dans le management de qualité à travers la mise à niveau des installations et des processus par rapport aux normes standards en matière de froid et par la définition de sa stratégie marketing et la présence dans les salons et foires en relation avec la chaine du froid.
 
Accueil  | Contact  | Plan du site  Mentions légales